• A l’occasion du Salon HIT 2010 à Paris, Intel et Orange Healthcare, la division santé d’Orange, annoncent un accord de coopération pour le développement de solutions de télésanté.
  • Cette coopération démarrera par le déploiement d’un projet pilote en collaboration avec le Centre Hospitalier de Moulins- Yzeure en Auvergne, pour le suivi des patients souffrant d’insuffisance respiratoire chronique.


Un projet pilote va être conduit avec le Centre Hospitalier de Moulins-Yzeure. Il a pour objectif de mettre en place un système de télésanté pour accompagner et améliorer la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance respiratoire chronique depuis l’hospitalisation jusqu’au suivi prolongé à domicile. Il aura pour ambition d’être reproductible et de démontrer l’efficience pour la coordination de la prise en charge médicalisée, des impacts organisationnels et médico-économiques, avec la mise en œuvre d’un dispositif de suivi médical à domicile de type Intel® Health Guide.


L’Intel® Health Guide est une solution de Télésanté globale, qui associe un dispositif à l’usage des patients et une interface en ligne, permettant à l’équipe médicale d’organiser une alternative de suivi et de prise en charge à distance. Il inclut des protocoles d’enregistrements des paramètres physiologiques, de recueil de signes cliniques, de rappel des évènements du plan de soins: la prise de médicaments, les conseils en diététique, les supports d’éducation thérapeutique, ainsi que des modes de d’interactions tels que les appels en visioconférence.


Mariah Scott, Directrice commerciale et marketing d’Intel® Digital Health Group : « Nous estimons que, en dehors des urgences médicales, pouvoir transférer la prise en charge de l’hôpital au domicile grâce à des technologies comme l’Intel® Health Guide est essentiel pour parvenir à une optimisation du système de soins et un meilleur suivi personnalisé. La collaboration avec Orange et le Centre Hospitalier de Moulins-Yzeure permettra aux utilisateurs potentiels de mieux appréhender l’apport de ce type de technologies. Il renforcera aussi le niveau d’appropriation des nouvelles pratiques de télémédecine pour répondre aux enjeux des pathologies chroniques et ce au bénéfice des patients et des professionnels de santé. »


Orange Healthcare propose une gamme de services jouant un rôle essentiel dans la modernisation et l’amélioration des dispositifs de santé. Par exemple, l’offre Connected Hospital simplifie le travail des équipes médicales et permet l’accès aux dossiers médicaux à l’hôpital. Cette plateforme de services assure un meilleur suivi de l’activité, un contrôle et une amélioration permanente de la qualité des soins et du confort du patient. Orange Healthcare bénéficie également d’une longue expérience dans le développement de solutions de télésuivi des maladies chroniques comme le diabète ou l’insuffisance rénale.


Thierry Zylberberg, Directeur Exécutif d’Orange Healthcare souligne : «En tant qu’opérateur intégrateur, nous voulons jouer avec nos partenaires industriels un rôle clé afin d’améliorer le suivi et le confort des patients en toute sécurité en accompagnant les professionnels de santé dans l’exercice de leur métier. Nous sommes persuadés que ce premier accord de coopération signé avec Intel dans le domaine de la santé nous permettra de capitaliser sur notre savoir faire dans le développement des solutions de télé suivi des maladies chroniques et d’hospitalisation à domicile. »


  • S’appuyant sur le rapport Simon-Acker en 2008, définissant le cadre réglementaire de la Télémédecine pour son intégration dans la nouvelle loi HPST, puis à la mission parlementaire Lasbordes - produisant les recommandations pour le développement de la télésanté en France, les deux sociétés s’accordent à penser que la technologie a vocation à jouer un grand rôle dans l’amélioration de la qualité et de l'égalité d'accès aux soins, en améliorant les conditions de maintien des patients à domicile et en permettant un meilleur suivi dans la prise en charge des pathologies chroniques.


A propos d’Intel
Numéro un mondial du circuit intégré et du semi-conducteur, Intel (NASDAQ : INTC) met au point des technologies, élabore des produits et entreprend des actions pour faire progresser en permanence les modes de vie et de travail. Des informations complètes sur la société sont disponibles sur le site Internet d’Intel à partir de la page www.intel.fr (en français) ou blogs.intel.com (en anglais). Complément d’information sur l’Intel® Health Guide : www.intel.com/go/healthguide .

Intel et logo Intel sont des marques déposées ou enregistrées d’Intel Corporation ou de ses filiales, aux Etats-Unis et dans d’autres pays.

*L'Intel® Health Guide nécessite une connexion Internet pour permettre la communication avec l'équipe soignante du patient et l'hébergement des données principales. L'Intel Health Guide est conçu pour être utilisé par des patients sous la supervision d'un professionnel de santé et n'est pas adapté aux urgences médicales ou à la surveillance en temps réel du patient.


A propos d’Orange
Orange est la marque phare de France Télécom, un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde. Elle compte 126 millions de clients, pour l’internet, la télévision et le mobile dans la majorité des pays où le Groupe est présent. En 2008, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 53,5 milliards d’euros (38,1 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2009). Au 30 septembre 2009, le Groupe comptait près de 190 millions de clients dans 32 pays, dont 128,8 millions de clients du mobile et 13,4 millions de clients ADSL dans le monde. Orange est le troisième opérateur mobile et le deuxième fournisseur d’accès Internet ADSL en Europe et l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales, sous la marque Orange Business Services. La stratégie du Groupe est fondée sur la convergence et l’innovation. Elle se caractérise par la maîtrise des coûts et vise à faire d’Orange l’opérateur intégré de référence pour les services de télécommunications en Europe. Aujourd’hui, le Groupe reste concentré sur son cœur de métier d’opérateur de réseau, tout en développant ses positions sur des nouvelles activités de croissance. Afin de répondre aux attentes des clients, le Groupe s'efforce de fournir des produits et des services simples et conviviaux, grâce à son modèle de performance durable et responsable qui peut s’adapter aux conditions d'un écosystème en pleine mutation.
France Télécom (NYSE:FTE) est cotée sur Euronext Paris (compartiment A) et sur le New York Stock Exchange.


Pour plus d’informations : www.orange.com , www.francetelecom.com , www.orange-business.com

 

Le nouveau labo va se pencher sur la prédiction des éruptions solaires, en prévision des futurs supercalculateurs exa-informatiques d’Intel

 

EN BREF…

 

  • Intel, l’Imec, l’Agence flamande pour l’innovation par la science et la technologie (IWT) et cinq universités flamandes annoncent l’ouverture de l’ExaScience Lab à Louvain (Belgique).
  • L’objectif de ce laboratoire est de parvenir à des percées en réduction de la consommation électrique et en fiabilité, ce qui est essentiel pour faire passer l’architecture des supercalculateurs actuels à des niveaux de performances d’exa-informatique, c’est-à-dire à des vitesses mille fois plus importantes que celle des supercalculateurs actuels.
  • La première application scientifique sur laquelle se penchera l’ExaScience Lab sera la prédiction de la « météo spatiale » et ses effets sur la sécurité et la sûreté sur Terre.
  • L’ExaScience Lab est le dernier membre en date des Intel Labs Europe.

 

Paris, le 8 juin 2010 –Intel Corporation, l’Imec et cinq universités flamandes ont aujourd’hui inauguré l’ExaScience Lab de Flandre au centre de recherche de l’Imec à Louvain (Belgique). Ce laboratoire développera des logiciels à gérer sur les futurs ordinateurs exa-informatique d’architecture Intel. Ceux-ci qui dégageront des performances mille fois plus importantes que les supercalculateurs actuellement les plus rapides. Ils seront équipés jusque d’un million de cœurs et appliqueront un milliard de processus.

 

L’ExaScience Lab est le dernier membre en date du réseau européen de recherche d’Intel, les Intel Labs Europe, qui comporte vingt-et-un centres employant plus de neuf cents chercheurs.

 

Des percées en exa-informatique (exascale computing) pourraient conduire à la capacité de simuler les systèmes très complexes, impossibles à dupliquer aujourd’hui, comme le corps humain ou le climat terrestre. Le résultat, en cas de succès, pourrait amener à des remèdes contre certaines maladies ou la possibilité de mieux prévoir les catastrophes naturelles. L’ExaScience Lab de Flandre axera son action sur des applications scientifiques, à commencer par la simulation et la prévision de la « météo spatiale », autrement dit l’activité électromagnétique dans l’espace entourant l’atmosphère terrestre. Les éruptions solaires, gigantesques explosions dans l’atmosphère du Soleil, sont en effet capables de causer des dommages directs sur la Terre. Ils peuvent ainsi affecter les réseaux électriques, les pipelines et la qualité des communications sans fil. C’est là qu’intervient l’exa-informatique, pour prévoir fidèlement et comprendre leurs effets. Choisis pour leur extrême complexité, les logiciels qui seront développés à cet effet devraient pouvoir s’utiliser aussi pour de nombreux autres problèmes.

 

Concevoir des ordinateurs d’exa-informatique avec les technologies et méthodes actuelles signifierait un extrême échauffement et requerrait toute la puissance d’une centrale électrique pour les faire fonctionner. De plus, la mise en place d’un système comportant plusieurs millions de cœurs, tous fonctionnant de concert sur une longue durée, représente elle aussi un défi. Des méthodes de programmation et des logiciels entièrement nouveaux seront donc nécessaires pour ramener la consommation électrique à des niveaux acceptables et pour rendre le système tolérant aux pannes. L’alimentation électrique et la fiabilité seront les principaux enjeux auxquels il faudra répondre pour faire de l’exa-informatique une réalité

 

Stephen Pawlowski, Intel Senior Fellow d’Intel chargé du Central Architecture & Planning : « La relation fructueuse et de longue date qu’Intel entretient avec l’Imec a été déterminante pour mettre en place cette opportunité unique. Nous sommes impatients de nous lancer dans cette collaboration innovante en Flandre, qui verra la rencontre de l’expertise scientifique dans les domaines de la prévision météorologique spatiale, la simulation informatique, la fiabilité, la représentation graphique et la modélisation des performances. »

 

L’ExaScience Lab de Flandre réunit l’ensemble des universités flamandes (Anvers, Gant, Hasselt, l’université catholique de Louvain et la Vrije Universiteit Brussel) ainsi que l’Imec et un leader mondial des semi-conducteurs dans le cadre d’une collaboration de recherche unique en son genre. L’ExaScience Lab de Flandre démarrera avec une vingtaine de chercheurs, auxquels s’associeront une dizaine de plus d’ici à 2012. Le laboratoire sera hébergé à l’Imec et sera géré par l’Agence pour l’innovation par la science et la technologie (IWT) du gouvernement flamand.

 

Luc Van den Hove, président et Chief Executive Officer (CEO) de l’Imec : « Nous sommes enthousiasmés par cette collaboration unique, à l’Imec, avec Intel et cinq universités flamandes. En partageant nos compétences, je suis convaincu que l’ExaScience Lab de Flandre apportera des solutions logicielles valables pour les futurs ordinateurs exa-informatiques d’Intel. Je souhaite exprimer mes remerciements au gouvernement flamand, au Flanders Investment & Trade et à l’IWT pour leur soutien apporté à ce laboratoire et je suis impatient de démarrer ce partenariat stratégique à long terme. »

 

Quelques mots sur les Intel Labs Europe
Les actions de R&D et d’innovation en Europe sont placés sous l’égide d’un réseau de laboratoires de recherche, de développement de produits et d’innovation qui recouvre toute cette région du monde ainsi que de plusieurs divisions d’Intel. Les Intel Labs Europe ont été officiellement mis en place au début de l’année 2009 pour coordonner les activités de ce large réseau diversifié ainsi que pour renforcer et améliorer les liens entre Intel et la recherche en Europe. Actuellement, les Intel Labs Europe regroupent vingt-et-un centres et emploient plus de neuf cents chercheurs et développeurs.

 

Quelques mots sur Intel
Intel (NASDAQ : INTC) est un leader mondial de l’innovation informatique. L’entreprise conçoit et développe des technologies que l’on retrouve au cœur des ordinateurs et des appareils électroniques à travers le monde. Des informations complètes sur la société sont disponibles sur son site Internet à partir de la page www.intel.fr ou blogs.intel.com .


Quelques mots sur l’Imec
L’Imec (Institut de microélectronique et composants) poursuit des recherches de pointe dans le domaine de la nanoélectronique. Cet institut conjugue ses connaissances scientifiques et le pouvoir d’innovation de ses partenariats mondiaux dans les TIC, la santé et l’énergie. Il propose des solutions sectorielles. Dans un contexte de haute technicité, il consacre son talent international à proposer les éléments de base d’une vie meilleure dans une économie durable. Il a son siège à Louvain en Belgique et des bureaux ailleurs dans le pays, aux Pays-Bas, à Taïwan, aux Etats-Unis, en Chine et au Japon. Ses effectifs de plus de 1750 personnes comprennent plus de 550 industriels résidents et chercheurs invités. Son bilan pour 2009 s’élève à 275 millions d’euros. Informations complémentaires : www.imec.be .


Intel et le logo Intel sont des marques déposées ou enregistrées d’Intel Corporation ou de ses filiales, aux Etats-Unis et dans d’autres pays.


* Les autres noms et désignations peuvent être revendiqués comme marques par des tiers.

 

EN BREF…

 

  • Intel communique ses projets pour la famille des processeurs Intel® Atom™. Processeurs Pine Trail double cœur nomade et Oak Trail optimisés pour tablettes et netbooks.
  • Présentation de la plate-forme d’innovation Canoe Lake, netbook futuriste d’une épaisseur de 14 mm, qui en fait le plus fin au monde.
  • Démonstration d’expériences multiterminaux fondées sur la stratégie logicielle d’Intel qui privilégie les systèmes d’exploitation Windows*, MeeGo* et de Google.
  • Expansion prévue : les futurs processeurs SoC Intel Atom évoluent pour donner naissance à des plates-formes de type PC à destination des voitures, des smartphones et des téléphones mobiles, des téléviseurs et des tablettes, sur une sélection de logiciels.

 

Paris, le 1er juin 2010 – Aujourd’hui, au salon Computex , Intel Corporation a présenté de nouveaux produits et fonctions dans le cadre de la famille des processeurs Intel® Atom® basse consommation. L’entreprise prévoit notamment de renforcer la différentiation des netbooks et de s’implanter sur plusieurs nouveaux créneaux au-delà de ceux des PC de bureau, des PC portables et des serveurs.

 

Au cours des quarante-cinq derniers jours, l’entreprise s’est, grâce à ses processeurs Intel Atom, implantée sur différents autres marchés au-delà des netbooks à son architecture, dont il s’est vendu cinquante millions d’exemplaires depuis deux ans. Intel a ainsi annoncé un nouveau processeur et une intermédiation logicielle MeeGo* avec le constructeur automobile chinois HawTai Automobile pour une future plate-forme d’infoloisirs embarqué, une réduction de plus de cinquante fois de la consommation électrique au ralenti avec la plate-forme nouvelle génération du processeurs Intel Atom pour les téléphones mobiles, dont les smartphones, ainsi qu’une collaboration avec Google*, Sony* and Logitech pour proposer un nouveau système « Smart TV » équipé des modèles de processeurs Intel Atom destinés à l’électronique grand public et gérant Google TV* (système d’exploitation Android*).

 

Intel a récemment présenté la future puce Intel Atom SoC (System on Chip) qui répond au nom de code Tunnel Creek et qui permettra pour la première fois à d’autres entreprises de connecter leurs propres puces spécifiques à ce produit monopuce d’Intel. Le processeur Intel Atom équipera par ailleurs l’Intel® Reader et l’entreprise a reçu plus de trois mille demandes de conception non micro-informatiques , la plupart émanant d’entreprises qui ne sont pas encore clientes d’Intel et qui sont spécialisées dans des domaines aussi divers que la détection de poissons et les caddies pour le golf.

 

Durant son intervention plénière, David Perlmutter, Executive Vice Président d’Intel et coresponsable de l’Architecture Group, a évoqué ces actions d’Intel et d’autres et présenté le netbook le plus mince au monde, équipé du prochain processeur double cœur Pine Trail (nom de code). D’à peine 14 mm d’épaisseur, la plate-forme Canoe Lake s’échauffe moins et est cinquante fois plus mince que celle de tout autre netbook du marché. David Perlmutter a par ailleurs présenté toute une série d’autres terminaux dotés d’un processeur Intel Atom, qui allaient de serveurs lames écoénergétiques à des systèmes pour la grande distribution en passant par des projecteurs de présentation et de multiples tablettes.

 

David Perlmutter : « Intel estime que la franchise Atom peut aider les particuliers à vivre une expérience commune en bénéficiant du potentiel du continuum informatique. Avec des plates-formes allant de netbooks compacts et ultra-portables à des téléviseurs en passant par des tablettes innovantes, l’architecture Intel donne naissance à des produits inventifs, fondés sur une stratégie logicielle privilégiée. »

 

Points forts du keynote
Evoquant la vente d’un million de PC par jour,¹ David Perlmutter a abordé la montée en puissance de la nouvelle famille 2010 des processeurs Intel® Core™, avec notamment le logiciel Intel Wireless Display et un aperçu de la prochaine génération de ces puces, qui se fonderont sur la microarchitecture Sandy Bridge (nom de code) et qui entreront en production fin 2010.

 

Renée James, Senior Vice Présidente d’Intel chargée du Software & Services Group, a rejoint David Perlmutter sur le podium pour évoquer en quoi les logiciels — et les choix logiciels — allaient orienter la vision d’Intel pour le processeur Atom et une expérience multiterminal. Cette vision assure la cohérence ainsi que l’accessibilité des consommateurs à leurs contenus sur une sélection d’ordinateurs et de terminaux de type PC. Elle a également annoncé qu’Asus serait le premier constructeur à proposer sur netbooks cet automne un client AppUp pré-installé et personnalisé, baptisé « asus app store », d’abord sur terminaux sous Windows*, puis sous MeeGo*.

 

Gianfranco Lanci, Chief Executive Officer (CEO) d’Acer , a ensuite évoqué avec David Perlmutter en quoi les netbooks et tablettes du constructeur gérés sous la plate-forme logicielle MeeGo allaient favoriser un écosystème d’innovation ouvert :

 

« Avec ses objets nomades MeeGo, Asus sera prêt. Cette plate-forme logicielle proposera à nos clients un système d’exploitation alternatif qui est convivial et simple d’utilisation. Nous sommes ravis de coopérer avec Intel dans le cadre de notre objectif permanent qui est de proposer des technologies pour le travail et la maison, sans contraintes de lieu ni d’horaires. »

 

Nouveaux processeurs Intel Atom
Actuellement en production pour une commercialisation avant la période des Fêtes de fin d’année, les prochains processeurs Intel Atom double cœur pour l’informatique nomade assureront une expérience plus réactive, avec les mêmes formats compacts et la même très confortable autonomie sur batterie. A accompagner de mémoire DDR3, les processeurs Intel Atom N455 et N475 pour netbooks sont disponibles dès aujourd’hui, tandis que les modèles D525 et D425 pour PC de bureau d’entrée de gamme devraient l’être le 21 juin. Disponible début 2011, le processeur Oak Trail (nom de code) est optimisé pour les tablettes et les netbooks et se caractérisera par une baisse allant jusqu’à 50 % de la consommation électrique moyenne, avec lecture vidéo « full HD » et pourra être géré sous les systèmes d’exploitation MeeGo, Windows 7 et Google*.

 

Quelques mots sur Intel
Intel (NASDAQ : INTC) est un leader mondial de l’innovation informatique. L’entreprise conçoit et développe des technologies que l’on retrouve au cœur des ordinateurs et des appareils électroniques à travers le monde. Des informations complètes sur la société sont disponibles sur son site Internet à partir de la page www.intel.fr ou blogs.intel.com .

 

1Projection marché total annuel, 269 millions d’unités, prévisions MS&F du 26 février.


 

Intel, le logo Intel, Intel Atom et Intel Core sont des marques déposées ou enregistrées d’Intel Corporation ou de ses filiales, aux Etats-Unis et dans d’autres pays.

 

* Les autres noms et désignations peuvent être revendiqués comme marques par des tiers.

 

Filter News Archive

By author: By date:
By tag: