Currently Being Moderated

Qui n’a jamais maugréé contre une climatisation capricieuse dans son bureau, ou la copie inutile de dizaines de pages abandonnées à l’imprimante commune ? Qui n’a jamais regretté des lumières encore allumées dans les salles de réunion, une fois tout le monde parti ? La liste des petits inconforts ou des grands gaspillages énergétiques pourrait être longue encore dans les immeubles de bureaux. Et tout cela serait encore sans compter sur tous ceux dans les habitations. Au point que le secteur du bâtiment dans son ensemble constitue aujourd’hui le secteur le plus énergivore dans nombre de pays industrialisés. Pour la  France par exemple, encore près de 43% de la consommation totale d’énergie !

 

A tous ces problèmes de rimes énergétiques, Intel a décidé de répondre en POEM. Ou Personal Office Energy Manager, un nouvel outil de mesure et d’alerte personnalisé inscrit dans les engagements d’Intel au sein du GIE « Enjeu Energie Positive » et destiné à remettre l’humain au cœur de la performance énergétique du bâtiment en créant une véritable interactivité. Bien que ce sujet m’inspire, je n’irai pas jusqu’à vous le présenter en rimes !

 

YOUR_TITLE
Une capture d'écran de POEM

Concrètement, POEM consiste en un logiciel configurable sur le poste de travail de chaque employé de bureau. Par le biais de son tableau de bord simple d’utilisation – symbolisé notamment par des fleurs qui fanent ou s’épanouissent en fonction de la consommation énergétique réalisée pour chaque élément connecté au système –, l’utilisateur est renseigné en temps réel sur l’impact de son comportement individuel par rapport à la consommation globale de l’immeuble. A lui dès lors de se responsabiliser sur la dépense énergétique de son PC, de ses impressions, etc., grâce à des conseils d’usages concrets. Ou plus simplement d’améliorer son confort grâce à une meilleure interconnexion entre l’ensemble des capteurs GTB (éclairage, climatisation, prises électriques…) et les réseaux informatiques de son entreprise.

 

Comme je vous le disais, POEM s’inscrit en droite ligne dans le cadre du GIE « Enjeu Energie Positive ». Créé fin 2008 à l’initiative de Bouygues Immobilier*, ce consortium de sociétés aux expertises diverses vient tout juste de rendre ses conclusions dans un objectif clair et affiché. Diminuer la consommation énergétique des futurs immeubles du tertiaire en augmentant leur capacité à produire des énergies renouvelables et en optimisant le bilan carbone sur leur cycle de vie.

 

Situé à Meudon (à deux pas d’Intel), un premier ensemble de bâtiments, fruit des réflexions des partenaires du GIE, est sur le point de rentrer en phase d’exploitation. Baptisé Green Office®, il constitue le premier ensemble tertiaire de grande ampleur à énergie positive en France. En résumé, il produira plus d’énergie qu’il n’en consommera pour son fonctionnement grâce aux énergies renouvelables (solaire et biomasse ici) et à une implication plus forte de ses utilisateurs devenus des éco-acteurs. Respirez, vous êtes dans votre bureau !

Comments

Filter News Archive

By author: By date:
By tag: