L’univers de l’informatique connaît aujourd’hui un profond changement. Certains appellent cela un « point d’inflexion stratégique ». On le constate tout autour de nous et surtout dans la multiplication massive des types de terminaux : smartphones, appareils hybrides, e-readerss, netbooks, Chromebooks. Bref, nous vivons une période de grande créativité.

 

Chez Intel, nous sommes enthousiasmés par ce phénomène. La diversité de tous ces terminaux change l’approche de l’informatique. En termes des terminaux eux-mêmes, nous travaillons d’arrache-pied pour leur faire bénéficier des atouts de nos technologies, non seulement pour améliorer globalement l'expérience nomade, mais pour la révolutionner.

 

Au cas où vous ne l’auriez pas vu, l’un des plus récents communiqués liés à ce phénomène a été publié le mois dernier, à l'occasion du salon Computex de Taiwan. Sean Maloney et Mooly Eden d’Intel ont en effet fourni de plus amples détails sur les modifications importantes qu’Intel apportait à la feuille de route des processeurs Intel Core pour permettre la naissance d'une nouvelle lignée d'ordinateurs portables, les Ultrabooks. Cette nouvelle catégorie de terminaux conjuguera des performances, une réactivité et une sécurité de pointe pour un format léger et élégant. Au bout de compte, ce sera une tablette quand vous le souhaitez, un PC si c'est un PC que vous désirez. Songez au MacBook Air ou au Samsung Série 9 d’aujourd’hui, mais avec davantage de fonctions et un prix attractif (moins de 1 000 dollars).

 

Il s’agit en l’occurrence d’un bouleversement historique, dont nous estimons qu’il redéfinira l’expérience informatique. Nous suivons ainsi ces évolutions depuis quelques mois et elles ne sont pas triviales. Elles auront une incidence sur la forme et les capacités des terminaux informatiques individuels et nécessiteront pour Intel et ses partenaires de changer leur approche lorsqu’il s’agit de concevoir, produire et commercialiser ces appareils et leurs composants.

 

Sean Maloney et Mooly Eden ont expliqué que l'arrivée des Ultrabooks serait phasée.

  • La phase 1 a démarré lorsqu’Intel a lancé les derniers-nés de ses processeurs Intel Core à très basse tension (ultra-low voltage) de deuxième génération en juin, qui se traduiront par de nouvelles configurations en magasins pour les Fêtes de fin d'année.
  • La phase 2 est axée sur la microarchitecture Intel de nouvelle génération (nom de code Ivy Bridge). Celle-ci équipera des configurations disponibles au premier semestre 2012. Les PC portables équipés de puces Ivy Bridge se caractériseront par un meilleur rendement énergétique, des performances visuelles intelligentes, une réactivité en hausse et une sécurité renforcée. Des E/S plus rapides telles qu'au travers des interfaces USB 3.0 et Thunderbolt font également partie des efforts continus d'Intel pour faire progresser la plate-forme PC.
  • La microarchitecture Intel dont le nom de code est Haswell matérialise la troisième phase de montée en puissance de l'Ultrabook et de réinvention des capacités du PC portable dans un format ultra-mince et léger, réactif et sécurisé. Avec Haswell, Intel transformera l'expérience informatique au travers de processeurs plus économes en énergie, qui autoriseront une expérience plus dynamique pour des configurations extrêmement minces.

 

D’ici à la fin 2012, notre objectif est que les Ultrabooks représentent 40 % des PC portables grand public vendus. Fin 2011, vous commencerez ainsi à trouver des configurations aux caractéristiques suivantes :

  • Format mince et léger
  • Moins de 21 mm d’épaisseur pour des terminaux dotés d'écran de plus de 14 puces (avec des écrans plus petits, l'épaisseur devrait être inférieure à 18 mm).
  • Activation instantanée et connexion permanente
  • La technologie Intel Rapid Start vous rend la main plus rapidement, même à partir du mode de veille le plus profond (temps de réveil inférieur à 7 seconde), ce qui fait gagner du temps et économise la batterie.
  • Le PC se réveille presque instantanément (accès rapide à vos données et applications).
  • Inutile d’éteindre le PC (l’autonomie ne se compte plus en heures, mais en jours). Comment ? La technologie Intel Rapid Start étend l’autonomie jusqu’à trente jours en réduisant considérablement la consommation électrique durant les longues périodes d'attente.
  • Autonomie de premier ordre
  • Les Ultrabooks même les plus compacts proposeront au moins cinq heures d'autonomie et des configurations plus grandes proposeront huit heures ou davantage pour un usage sur toute une journée.
  • Sécurité
  • BIOS/micrologiciel conçus pour exploiter les fonctions matérielles de la technologie antivol Intel et de la technologie de protection d'identité Intel.

 

Intel bénéficie d’un long parcours d’innovation et de développement en informatique grâce à son leadership en architecture, en ingénierie et en production. Nous sommes passés aux instructions multimédias en 1995 avec le Pentium et au marché des PC portables avec Centrino en 2003. Nous ne doutons pas que nous disposerons de l’ensemble de technologies qu’il faut pour instiguer une nouvelle fois un bouleversement de l'informatique.

 

Voilà. Nous sommes passionnés par cette nouvelle donne. Il fait bon travailler dans ce secteur en cette période et c’est génial de le faire chez Intel. C’est aussi une époque fantastique pour les utilisateurs : jamais ils n’ont eu autant de choix parmi les terminaux pour répondre à leurs besoins personnels et à leur mode de vie particulier. Et si vous pensez que la variété des terminaux informatiques est fascinante, vous n'avez encore rien vu.

 

A ce propos, de quelles de nouvelles fonctions, formats ou expérience souhaiteriez-vous bénéficier de la part de votre futur terminal nomade ? Ressemblerait-il peu ou prou aux PC portables ou aux tablettes actuelles ou bien serait-ce quelque chose de complètement différent ? Et comment l’appelleriez-vous ? Vos commentaires et réactions sont les bienvenus sur la page Facebook d'Intel France.

Filter News Archive

By author: By date:
By tag: