Currently Being Moderated

[Communiqué] Intel annonce les gagnants de l’Intel Challenge Europe 2011

Les projets gagnants du Danemark, de Pologne et d’Israël vont de l’exploitation optimale de la sagesse collective à une structure au pilotage d’appareils par les ondes cérébrales

 

 

EN BREF…

  • Plus de 128 projets déposés en ligne dans le cadre du concours Intel d’entreprenariat et 33 équipes ont été sélectionnés pour participer à la finale européenne qui s’est déroulée à Sopot (Pologne).
  • Les premier et second prix ont été décernés par Jerzy Buzek, président du Parlement européen, à des équipes du Danemark, d’Israël et de Pologne au cours du Forum européen des Idées nouvelles*.
  • Les gagnants européens participeront à l’Intel® Global Challenge à l’Université de Californie à Berkeley en novembre 2011.

 

Paris, le 29 septembre 2011 – Intel Corporation a annoncé aujourd’hui les gagnants de l’Intel Challenge Europe 2011, concours de business plans conçu pour repérer et soutenir l’esprit d’entreprise parmi les étudiants européens.

Deux équipes gagnantes d’Europe de l’Est et de l’Ouest ont été retenues par un panel d’investisseurs en capital-risque, de chefs d’entreprises, d’universitaires et d’experts sectoriels pour représenter l’Europe à la finale de l’Intel Global Challenge, qui se tiendra à l’université de Californie à Berkeley du 8 au 10 novembre 2011.

Les équipes à remporter le premier prix, qui ont reçu chacune 20 000 dollars, étaient BUCKY’o’ZUN du Danemark et Photo-Genie d’Israël. BUCKY’o’ZUN proposait un nouveau matériau qui bloque 99,99 % des UV lorsqu’il est appliqué sur la peau ou des matériaux sujets à la décoloration, tandis que Photo-Genie facilite la prise de photos réussies.

Les gagnants du deuxième prix, qui ont reçu 10 000 dollars chacun, sont les équipes NeurON de Pologne et WeDecide du Danemark. NeurON a créé des modules matériels et logiciels qui exploitent les pensées, les sensations et les émotions véhiculées par les ondes cérébrales pour contrôler des appareils, dessiner des couleurs ou piloter un clavier virtuel, tandis que WeDecide est un système logiciel prévu pour aider les structures à tirer parti de leur sagesse collective dans le cadre d’un processus décisionnel en ligne motivé, engageant et transparent.

Parmi les autres projets figuraient des applications logicielles qui aident aux tâches de shopping et de cuisine jusqu’à des nouveautés dans les sciences médicales et les technologies de monitoring.

Pour sa sixième année, l’objectif du concours est toujours de façonner la nouvelle génération d'entrepreneurs et d'alimenter la société de l'innovation en favorisant l’élaboration de projets technologiques dotés d'un fort potentiel commercial.

Christian Morales, Vice Président d’Intel responsable de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique : « Les jeunes esprits créateurs sont capables d’inventer certaines des meilleures innovations. Avec le soutien d’établissements d’enseignement et de structures favorisant l’entreprenariat dans toute l’Europe, les étudiants sont en mesure d’élaborer et de commercialiser leurs idées par le coaching et le feedback d’entrepreneurs et d’investisseurs qui ont réussi et qui créent une réelle valeur. »

Christian Morales a également animé une table ronde sur l’importance de l’esprit d’entreprise à l’Intel Challenge Europe, aux côtés de représentants d’Intel Capital et de l’équipe de Coporate Affairs de l’entreprise. Christian Morales : « C’est l’esprit d’entreprise qui alimente notre développement futur. Il est vital pour l’Europe si nous souhaitons conserver notre avance. » Cette table ronde envisageait les raisons pour lesquelles il faut, dès l’enfance, donner aux jeunes les compétences en réflexion critique et en résolution de problèmes pour qu’ils soient prêts à apprendre toute leur vie. Thomas Osburg, Directeur Europe – Corporate Affairs chez Intel : « Le programme Intel Teach a formé dix millions d’enseignants dans le monde à l’utilisation des TIC pour favoriser l’apprentissage. Les élèves et étudiants doivent participer activement à leur éducation, car ils ne sont plus assurés de conserver un travail à vie et dans la même profession. Il est probable que les apprenants d’aujourd’hui occupent plusieurs emplois de salariés ou d’auto-entrepreneurs dans leur carrière et il est de notre devoir de les préparer au marché du travail de demain. » Pour Marcin Hejka, Managing Director pour l’Europe Centrale et de l’Est, le Moyen-Orient et l’Afrique chez Intel Capital, inspirer un esprit d’entreprise est vital pour la compétitivité de l’Europe : « L’esprit d’entreprise est le pétrole brut de la création d’emplois et la réussite et directement créatrice d’emplois. Nous devons aussi aider les entrepreneurs à comprendre la valeur de l’échec parce qu’il n’est pas possible à toutes les nouvelles entreprises de réussir, mais chaque tentative les aide à affiner leurs idées. »

La prochaine destination des heureux gagnants de l’Intel Challenge Europe sera l’Intel Global Challenge à l’université de Californie à Berkeley, établie dans le pôle technologique qu’est la Silicon Valley. Les concurrents seront invités à visiter certaines des startups les plus connues de la région ainsi qu’à rencontrer des investisseurs tout en s’affrontant pour le titre mondial contre les finalistes américains et de l’Asie-Pacifique.

Comments

Delete Document

Are you sure you want to delete this document?